On a toujours besoin d’un plus petit que soi…

Le réseau, ce sont des réflexions menées entre collègues pour que les élèves expérimentent, construisent des connaissances et développent l’estime d’eux-mêmes. C’est encore mieux lorsqu’ils sont en mesure de transmettre ce qu’ils ont appris aux tout-petits!

Sur la suggestion de Valérie Etcheverry, la maîtresse des GS, mes élèves de CM ont préparé et lu « Le Noël de Fenouil » puis se sont distribué les rôles pour faire la lecture aux élèves de GS.

Juste avant Noël, Mattin, Gaby, Lola, Antton et Lucas ont personnifié et interprété les rôles des nombreux personnages de l’album « Le Noël de Fenouil » devant les élèves de GS de l’école maternelle Jules Ferry.
L’occasion de découvrir l’aspect et le nom des végétaux, fruits et graines qui composent les provisions hivernales des animaux de la forêt.
Tonnerre d’applaudissements!

Raphaël Zarka, comme sur des roulettes…

A la mi-Janvier, les élèves de CE2 de l’école Jules Ferry de Bayonne sont allés découvrir l’exposition de Raphaël Zarka, artiste, skateur et collectionneur d’objets liés à l’histoire des sciences. Les mouvements d’un skateur sur la planche consistent à déplacer son centre de gravité et à modifier son poids en sautant. En tant que skateur, il s’est intéressé particulièrement à la manière dont ceux-ci se servent des courbes qui composent les oeuvres d’art disséminées dans les grandes villes du monde entier. Il a donné le titre de « Suites Galilèennes » à son exposition car il s’est aussi penché sur les travaux du savant italien du 16è siècle sur le mouvement des objets.

Sophie Prat a accueilli les élèves à la Villa Béatrix Enea et expliqué quelles étaient les motivations et les intentions de l’artiste…

Introduction et présentation de l’artiste avant la découverte des « Suites Galilèennes » à la Villa Béatrix Enea avec Sophie Prat.
Raphaël Zarka a travaillé avec des scientifiques pour faire réaliser ces modules créés il y a des siècles par un mathématicien allemand dont je refuse à m’essayer de me souvenir du nom… 😉
A la galerie Pompidou qui jouxte la médiathèque Quintaou, ces même modules grandeurs nature ont été utilisés par des skateurs et ont assouvi les appétits d’escalade des CE2…

L’exposition s’est prolongée par un jeu de piste parmi les clichés réalisés par différents photographes lors de performances de skateurs professionnels et que Raphaël Zarka collectionne aussi. Sur ceux-ci, on peut les voir juchés sur les courbes quelquefois vertigineuses d’oeuvres d’art un peu partout dans le monde!

C’était un peu du pain sur la planche à faire ce jeu de piste mais pour les enfants, c’est allé comme sur des roulettes… 😉

Merci encore à Jean-Philippe Mercé et Sophie Prat pour la proposition, la préparation et l’accompagnement pendant la visite.

Visite à la Dame de Brassempouy

Dès cette rentrée, la Préhistoire a rempli les cahiers des élèves de créatures plus ou moins voûtées, vêtues de peaux de rennes et entourées d’objets curieux, pierres taillées et autres outils ou bijoux en os… Les élèves de CE2 de l’école Jules Ferry de Bayonne sont donc partis tôt découvrir des traces de cette période de l’Histoire de l’humanité pas loin de leur école, en Chalosse, à Brassempouy.

Bref, très vite la multitude était partout… Oh, tiens, un renne à lunettes! 🙂
La lente évolution et migration des hominidés sur le globe; les outils qui ont caractérisé leur mode de vie.
Christophe, archéologue de profession, guide les élèves dans leur exploration d’un site de fouilles reconstitué. Il est divisé en carrés de fouilles et chacun révèle de ce que faisaient les lointains occupants de ce site : foyer pour préparer la nourriture, « atelier » bijoux et outils…
Ce carré de fouilles semble bien être l’endroit où, abrité sous une tente porté par 3 pieux dont les traces ont subsistées, des hommes préhistoriques ont confectionné des bijoux..!
Là, tout d’un coup, j’ai crié « Attentiooon!!!! Il a bougé!!! »… ils n’ont même pas eu peur… :/

Les élèves du dispositif UPE2A s’affichent…

Le collège Albert Camus est un collège multiculturel où se mêlent de nombreuses nationalités.

L’UPE2A est un dispositif qui accueille des élèves ne parlant pas français…

L’idée est d’accoler des portraits d’élèves de toute nationalité et de mettre en avant les similitudes et non les différences.

« La nationalité ne se lit pas sur un visage ! »

Merci aux élèves des classes de Segpa qui ont participé à l’encollage des portraits!!

Insideout est un projet international mené par l’artiste JR . Ici au Panthéon de Paris…
Ici au collège Albert Camus…

Et félicitations à Matthieu Sanchez pour avoir mené cet ambitieux projet à son terme…!!

Les portraits des élèves et des enseignants du collège Albert Camus ayant participé au projet Insideout.

Spectacle à l’Ecole élémentaire de la Citadelle et sorties avant Noël

Les élèves ont interprété en chœur des chansons de Noël. Un moment convivial apprécié par les parents et familles.

Les élèves et enseignants remercient l’intervenante Emmanuelle Sallaberry qui a su motiver petits et grands avec une sélection de classiques ou de chansons plus modernes.

La soirée s’est poursuivie agréablement par un buffet partagé.

Le préau avait été décoré par les enfants durant les temps périscolaires. Merci à Aurore et Rachel pour leur implication !

un panoramique du préau avant l’entrée des artistes et des spectateurs

Vendredi 13 décembre 2019, les élèves de l’école de la Citadelle se sont rendus au cinéma l’Atalante pour assister à la projection du film « La fameuse invasion des ours en Sicile »

Un film qui a ravi les jeunes spectateurs

Une semaine plus tard, à l’invitation de la MVC de Saint Étienne, nous avons assisté à un spectacle mêlant souvenirs et contes.

Un beau spectacle pour finir l’année civile ! Merci aux comédiens à la MVC

Bonne fin d’année à tous