La germination des lentilles

La fin de l’hiver approche. C’est le moment de planter.

Les lentilles vont-elles pousser ? Et comment ?

– avec ou sans terre ?

– avec ou sans Soleil ?

– avec ou sans lumière ?

– avec ou sans eau ?

Nous déposons des lentilles sur une grille au-dessus de l’eau. Le récipient est exposé à la lumière.

l’expérience

Voici une vidéo pour mieux comprendre à partir d’images prises pendant 10 jours.

une image de l’installation

Abécédaire de la danse

En parallèle avec le projet REP danse contemporaine (association Horizon Danse), les élèves de GS ont créé l’abécédaire de la danse, qui présente des mots utilisés lors des séances de danse avec Sandra et des photos des lettres capitales faites avec leurs corps.

« Sentimenduak dantzan! »

Egun on deneri!

Bonjour à tous,

6.3 eta 6.4 geletako ikasle elebidunak “Sentimenduak dantzan! ” antzerkia prestatzen ari dira urtarril eta otsail honetan, euskaraz Kiribil Konpainiaren eta REP sarearen laguntzarekin. Ideia ainitz, errepika ainitz eta lana gogotik egina!

Depuis le début du mois de janvier les élèves bilingues de 6º3 et 6º4 préparent la pièce de théâtre « Sentimenduak dantzan! » en langue basque avec l’aide de « Kiribil Konpainia » et le Réseau d’Education Prioritaire.

Otsailaren 21ean, ostirala, A. Camus kolegioko Baliabide Ainitzeko Gelan antzerkia aurkeztuko dute iluntzeko 18:00etan. Denak plazer handiz gonbidatuak zirezte! Zuen beha izanen gira!

Vendredi 21 février ces élèves vont jouer cette pièce de théâtre dans la salle polyvalente du collège A. Camus à 18h. Beaucoup d’idées, des répétitions ainsi que du travail!

Milesker ainitz eta fite arte,

Vous êtes toutes et tous invités avec grand plaisir!

Adeitasunez,

Classe de neige 2020

Bonjour ! Egun on !

Mais que se passe-t-il ? Zer da hori ?

Notre champion vient de chausser ses chaussures de ski et a pris tout son matériel.

Mais oui, bien sûr, très prochainement se déroulera la classe de neige « Payolle La Mongie 2020 » avec tous les CM de l’école Charles Malégarie. Réunion de présentation ce soir à 17h15 à l’école. A ne pas manquer…

Laster arte / A bientôt

AB mention TB

Ce vendredi 14 Février, l’Aviron Bayonnais est venu offrir un bouquet formé de quelques joueurs en bleu et blanc aux élèves de l’école Jules Ferry à Bayonne. Ces derniers ont convergé telle une vague vers le petit combi aux couleurs du club. Papier et stylo à la main, à défaut t-shirt et même bras et mains tendus, les élèves sont montés à l’assaut des joueurs pour faire une moisson d' »orthographes« … d’autographes disais-je, donc. Crampons? Non, mais tenaces! Nos recrues ont fait grimper le score et multiplié de bonne grâce les signatures! La visite amicale de ces joueurs avait aussi pour but de rencontrer et d’échanger avec les garçons et les filles de CM1 et CM2, en français, en basque mais aussi en anglais car certains sont anglophones! Indeed! « Hey mister, will you be my Valentine?« 

Cycle escalade et pelote

Pendant huit semaines, les CE2-CM de l’école de la Citadelle ont participé à un cycle escalade et pelote.

En escalade, les élèves ont appris à ajuster leur harnais (baudrier), installer un descendeur, faire un nœud de 8, les gestes pour assurer et dégainer. Et bien sûr, ils ont pu s’entraîner à escalader les voies du mur d’escalade.

En pelote, après des jeux de manipulation de la balle, les élèves se sont exercés au jeu de la « montante descendante ». Ils jouent en 1 contre 1 sur les mini-terrains du mur à gauche. Après cinq minutes de match, les gagnants se déplacent sur le terrain à gauche. Les perdants se déplacent sur le terrain situé à droite pour un nouveau match…

Outre leur aspect ludique, ces activités ont permis de connaître et respecter les règles de sécurité et de travailler la coordination des actions motrices.

Les élèves et les enseignants remercient Christian Garat pour son aide lors de ces activités.

Carnavalito

Avant le carnaval de l’école, montons le son et reprenons en chœur Carnavalito

Oh ! vem comigo desfilar

Neste ritmo Brasileiro

E vem tocar, e vem dançar

A batucada ta p’ra chegar

Um batuca, um batucada

De Salvador de Bahia.

Um batuca, um batucada

De la escola de Maria

Rencontre Pelote pour les CE2 de J Ferry

La classe des CE2 bilingues et unilingues ont entamé le cycle Pelote en vue de la rencontre interclasse de Mai 2020. La pelote occupe une place importante dans la culture basque. Philippe Arrieta a donc commencé par exposer aux enfants un bref historique; les lieux et équipements de Pelote et son vocabulaire, avant de faire la démonstration des rudiments de la discipline. Pour les enfants, elle est un vecteur formidable pour améliorer la latéralisation, l’efficacité et la précision des frappes et l’anticipation des déplacements.

Démonstration : Le joueur énonce « Jo » (« frappe » en basque) puis « bute »; c’est la mise en jeu.
Positionner son corps, pieds, épaules, tout doit être coordonner pour rendre sa frappe puissante et précise… Voilà, c’est au tour des élèves de poursuivre la démonstration.
La pelote se joue à main nue. Les balles sont bien sûr adaptées : souples et plus légères, elles permettent de travailler surtout les contrôles, les frappes avec les 2 mains, même la « mauvaise »!

2è séance : Philippe Arrieta commence par un rappel des différentes discipline et des équipements: pala, chistera… A eux tous, les élèves se souviennent de tout… ou presque! Un oubli, le xare!

Le xare ou raquette argentine
D’après le site de la Fédération Française de Pelote Basque.

Ce jour, il s’agit d’améliorer les frappes afin de les enchainer alternativement bras droit, bras gauche. Pour cela, l’élève veille à changer ses appuis et anticiper ses déplacements.

Avant que les élèves ne commencent leurs matchs, ils s’essaient au lancer et contrôle de la balle avec le petit panier que forment les plots plastiques du gymnase.

Démonstration… admirez! 🙂

Rencontres élèves : déjà des progrès manifestes et de belles émotions de jeu!

Pierre et le Loup

Julie Depardieu a raconté l’histoire de Pierre et le Loup. L’Orchestre Symphonique du Pays Basque jouait, et en même temps, des images étaient projetées.

Julie Depardieu présente l’orchestre du Pays Basque

L’instrument qui jouait le canard était le hautbois.

L’instrument qui jouait l’oiseau était la flûte traversière.

L’instrument qui jouait le chat était la clarinette.

L’instrument qui jouait le grand-père était le basson.

Les instruments qui jouaient les chasseurs étaient les percussions.

Les instruments qui jouaient le loup étaient les cors.

Les instruments qui jouaient Pierre étaient les instruments à cordes : les violons, les altos, les violoncelles, les contrebasses.

Le conte a été composé par Prokofiev. Un jeune garçon, Pierre, a capturé un Loup avec l’aide d’un oiseau et d’une corde. Mais le canard a été avalé par le Loup.

une vidéo du conte de Prokofiev :

https://www.youtube.com/watch?v=eN4Iyb8HKjM

Jean-François Verdier, le chef d’orchestre, a écrit « Le Canard est toujours vivant ! » en collaboration avec l’auteur Bernard Friot. C’est une suite au célèbre conte musical.

Les chasseurs sont arrivés et ont trouvé Pierre. Ils ont tiré le Loup jusqu’au zoo et l’ont mis dans une cage.

Le soir, les animaux ont fait une fête pour accueillir le Loup. Le lion a demandé au Loup de chanter un air. Il l’a fait mais l’éléphant lui a dit :

– As-tu un chat dans la gorge ?

– Non, c’est un canard !

L’éléphant a plongé sa trompe dans le ventre du loup et en a ressorti le canard vivant.

Le canard a dit « ça va mieux ». Puis il est passé entre les barreaux de la cage du Loup. Il a demandé au Loup : « Veux-tu rentrer chez toi ? »

Mais le Loup n’as pas répondu parce que le directeur du parc avait ramené une louve dans le zoo.

Alors le canard est rentré chez Pierre et son grand-père. Il n’avait plus de volailles car le Grand père et les chasseurs les avaient tuées pour faire la fête. Le canard a appris à voler et a rejoint un vol de canards sauvages. Pierre a dit « au revoir » au canard.